«

»

Attentat à Nice : certaines manifestations annulées, d’autres maintenues

Après l’attentat meurtrier de Nice, François Hollande a annoncé la prolongation de l’état d’urgence, en vigueur depuis les attentats du 13 novembre. Le plan Vigipirate a été relevé au niveau « alerte attentat » dans les Alpes-Maritimes, vendredi 15 juillet, au lendemain de l’attaque. Dans le département et ailleurs, certaines manifestations ont été annulées. D’autres ont été maintenues. La ministre de la Culture Audrey Azoulay encourage le maintien des festivals et autres événements culturels.

Les grands évènements maintenus avec un dispositif de sécurité renforcé :

Le tour de France : les animations festives qui ont lieu habituellement autour de la course sont suspendues.

Les Fêtes maritimes de Brest : Les mesures de sécurité ont été renforcées autour de la manifestation navale. Des agents de sécurité supplémentaires ont été mobilisés. Des contrôles, avec fouilles des sacs et passages aux détecteurs de métaux, ont été mis en place à l’entrée du port.

Festival des Vieilles Charues, Avignon, La Rochelle : Au premier chef dans les grandes manifestations actuellement en cours, comme les Vieilles Charrues de Carhaix (Finistère), plus grand festival français lancé jeudi soir où sont attendus jusqu’à dimanche plus de 270 000 spectateurs cumulés, les Francofolies de La Rochelle ou le Festival d’Avignon. Dans le Finistère, le dispositif de sécurité mis en place à l’occasion des Vieilles Charrues. Aux Francofolies, où la ministre de la Culture Audrey Azoulay est attendue samedi, l’organisation a rappelé que les mesures de sécurité avaient déjà été élevées à un niveau inédit cette année, avec des fouilles importantes et des palpations avant d’accéder au site de la scène principale. Aux Nuits de Fourvière, à Lyon, les mesures renforcées adoptées cette année (davantage de personnels, pas de sacs admis à l’intérieur du site) ont également été jugées suffisantes. Au festival d’Avignon, qui se tient jusqu’au 24 juillet, on estime aussi qu’il n’est pas possible « de faire davantage » que les dispositifs déjà opérationnels – fouilles sévères aux entrées avec confiscation des bouteilles et canettes – depuis le début du mois, selon Paul Rondin, directeur délégué du festival qui accueille 120 000 spectateurs chaque année.

Les fêtes de Bayonne : La préfecture des Pyrénées-Atlantiques prévoit d’annoncer le dispositif de sécurité la semaine prochaine car à ce stade aucune annulation n’est envisagée. Le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray, évoquait déjà l’éventualité d’augmenter le nombre de caméras de surveillance. Est également venue sur la table l’installation d’un quatrième poste médical avancé. L’an passé, 76 personnels hospitaliers assuraient chaque nuit les soins à l’hôpital ou dans les trois postes médicaux avancés : Université, école du Grand Bayonne et Maison des associations.

 

Les évènements annulés :

 

Le concert de Rihanna et le festival de jazz de Nice. La star américaine devait donner un concert à l’Allianz Arena, le stade de Nice, vendredi soir. « Nos pensées vont vers les victimes et leurs familles », a écrit Rihanna sur son compte Instagram. Le Nice Jazz Festival, qui devait se dérouler du 16 au 20 juillet, a lui aussi été annulé.

Le feu d’artifice de Marseille annulé. La municipalité a annoncé sur Twitter l’annulation des festivités du 14-juillet, prévus vendredi soir dans la ville. Le traditionnel feu d’artifice tiré à l’occasion de la fête nationale avait été décalé d’une journée à Marseille, en raison du vent violent qui soufflait sur la ville jeudi. « Marseille n’a pas le cœur à la fête », a justifié le maire de la ville Jean-Claude Gaudin.

En Corse, Porto-Vecchio a fait de même et le feu d’artifice de Saint-Etienne, initialement prévu samedi, a été quant à lui reporté « à la rentrée »

Laisser un commentaire