«

»

Beuvry : Annulation de la ducasse

La ducasse du centre annulée pour des raisons de sécurité

Ce n’est pas le champ de foire le plus impressionnant de la région. Pour autant, la ducasse du centre, animation automnale de la place Salengro, est annulée. La sécurisation des lieux est trop contraignante.

À première vue, on peut se dire qu’il y a deux poids et deux mesures. En septembre, la braderie du Ballon, avec 500 exposants qui s’étendent sur plusieurs rues, est maintenue. Aménagée mais maintenue. En octobre, la ducasse du centre, qui n’est plus aussi flamboyante qu’elle le fut, est annulée ! La sécurité aurait-elle ses raisons que la raison ignore ?

Les contraintes préfectorales et policières n’ont pas changé en un mois. «  Nous sommes toujours en plan Vigipirate – Alerte Attentat  », rappelle Pierre Beauvois, le conseiller délégué à la sécurité, qui avait déjà planché sur la sécurisation de la braderie du Ballon. Et du point de vue strictement technique, la place Salengro serait un vrai casse-tête à sécuriser, avec ses quatre accès. Il faudrait alors restreindre, voire supprimer toute circulation vers la mairie, l’école maternelle Colette, la microcrèche, La Poste, les commerces… Tout cela durant tout une semaine. «  C’est impossible !  », assure Pierre Beauvois.

Une solution de repli a été proposée aux forains : le parking des frères Robert. Sans succès.

beuvry

Il est 11 h10, la RD941 se débloque, la ducasse aura bien lieu

Après l’annonce de l’annulation, pour des raisons de sécurité, de la ducasse du Centre, les forains en colère ont commencé par occuper le centre-ville de Beuvry.

Ce vendredi matin, dès 8 heures, le centre-ville de Beuvry (place Salengro) était bloqué par une bonne trentaine de forains, et inaccessible à tout véhicule.

Tandis qu’une délégation, qui réclamait le maintien de la ducasse, était reçue après 9 heures à la mairie, les trois ou quatre manèges qui auraient dû participer à la ducasse annulée commençaient à s’installer. On vient d’apprendre que les négociations avaient échoué.

Cette fois, les forains se dirigent vers les ronds-points de la RD941, qu’ils sont décidés à bloquer.
Une quinzaine de CRS et des policiers suivent le cortège de près.

Il est 11 heures, le rond-point ex-BMW, au croisement entre la RD941 et la RD943, est bloqué. Une déviation est mise en place via Labourse. Un deuxième rond-point, le petit à la sortie de Beuvry sur la RD941, est également occupé par les forains, mais des barrages filtrants laissent néanmoins passer les véhicules légers, mais pas les poids lourds. Le centre-bourg, lui, est toujours bloqué par la police. L’installation des manèges se poursuit, tandis qu’une nouvelle réunion de négociations a débuté avec les élus, dont les avis au sujet de la ducasse seraient partagés ; la maire resterait en faveur de l’interdiction, là où d’autres souhaiteraient son maintien.

A 11 h 10, tout se débloque : les camions des forains redémarrent, le retour à la normale s’amorce. En mairie, la décision vient d’être prise de maintenir la fête, avec quelques aménagements de sécurité, notamment par rapport au stationnement.

 

Extrait de la Voix du Nord

Laisser un commentaire