Lège-Cap-Ferret : Suppression d’un jour

Pour protester contre la suppression d’un jour de foire à Lège-Cap-Ferret, des forains bloquent la route ce vendredi matin entre Arès et Claouey

cap-ferret

Une vingtaine de camions de forains, venus de toute la France, bloquent la route qui mène au Cap-Ferret, ce vendredi matin, alors que les conditions de circulation s’annoncent déjà difficiles. L’opération escargot est menée par le syndicat des forains, le Cidunati, pour protester contre le passage, de quatre à trois jours, de la foire du 14 Juillet.

Michel Sammarcelli, le maire de Lège-Cap-Ferret, précise qu’ “il a toujours été question de trois jours, mais avant on tolérait le quatrième. Les dates des foires, prévues jusqu’en 2015, sont fixées depuis 2010. Un accord a été signé le 29 mars 2010 entre la municipalité et les forains.”

Les forains envisagent de poursuivre leur opération jusqu’à 16 heures, et pourraient la reconduire demain. Le maire de Lège a refusé de recevoir la délégation. “La municipalité supprime les événements populaires. Elle veut aseptiser la station”, estime David Baptista, le président du syndicat.

Une soixantaine de gendarmes encadrent le cortège, qui multiplie les allers-retours au pas, entre Arès et Claouey. Des panneaux de prévention sont installés en amont pour prévenir les automobilistes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.